Dans notre société où l’alcool tient une place de choix, refuser un verre n’est pas anodin, comme en témoignage Michel, 49 ans qui a arrêté de boire il y a quatre ans. Sommes-nous toujours plus nombreux à renoncer à l’alcool? Notre culture est-elle plus encline à l’accepter?

RTS